cul

cul
n.m.
Se manier le cul, se presser, se dépêcher. / Se crever le cul, se donner à fond à son travail, se fatiguer. / Cul seccotine, qui ne quitte jamais sa chaise. / Avoir du cul, de la chance ; du pot. - Avoir le cul bordé de nouilles, avoir énormément de chance. / Avoir chaud au cul, passer très près d'un accident, en avoir des suées. / Ça lui pend au cul (on ajoute : comme un sifflet de deux ronds), ça va lui arriver incessamment. / Avoir du poil au cul, être courageux. / Avoir le cul entre deux chaises, être dans une position fausse, ne pas pouvoir choisir entre deux partis. / En avoir plein le cul, en avoir assez ; en avoir ras le bol. / L'avoir dans le cul, ne pas avoir de chance, être la victime. / Avoir le feu au cul, être très pressé. - Être excité sexuellement en permanence. / Avoir au cul, mépriser :

Le taulier, je l'ai au cul.

/ Tu peux te le foutre au cul, tu peux le garder, je n'en veux pas. / Cause à mon cul ma tête est malade, tu m'importunes, je ne te crois pas. / Aller au cul, aller faire l'amour. - Le cul, la pornographie et son industrie :

Un livre de cul, la presse du cul.

/ Dormir à l'hôtel du cul tourné, dans le même lit en se tournant le dos, après une fâcherie. / Tirer au cul, échapper à sa tâche ; tirer au flanc. / Lécher le cul, flatter bassement ; faire de la lèche ; être un lèche-cul. / Mettre quelqu'un à cul, le rabaisser. - Être à cul, être au plus bas. / Être comme cul et chemise, être des amis très proches. / Se taper le cul par terre, s'amuser beaucoup. / Péter plus haut que son cul, être vaniteux. / Mon cul! interj.négative. - Mon cul, c'est du poulet ! Exclamation qui équivaut à un refus. / Avoir ou faire la bouche en cul de poule, arrondir les lèvres, prendre l'air pimbêche. / Faire cul sec, vider son verre entièrement et d'un trait. / Gros-cul, tabac de troupe. - Grosse moto ; camion poids lourd :

Les gros-culs sur l'autoroute.

/ Faux cul, hypocrite ; faux derche. / Bas-du-cul, court de jambes, nain. / Cul béni, clérical ; catholique pratiquant. / Cul de plomb, préparateur en pharmacie. - Employé de bureau. / Cul terreux, paysan. / Au cul du camion, vente effectuée au rabais avant l'heure d'ouverture du marché (brocante). / V. trou.
[m1]□ adj.inv. Stupide, idiot :

Ce qu'il peut être cul!


Dictionnaire du Français argotique et populaire. . 2009.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cül — ə. çul …   Klassik Azərbaycan ədəbiyyatında islənən ərəb və fars sözləri lüğəti

  • cul — [ ky ] n. m. • XIIIe; lat. culus 1 ♦ Fam. Derrière humain. ⇒ arrière train, croupe, 2. derrière, fesse, 1. fessier, fondement, postérieur; fam. 3. baba, croupion, derche, lune, panier, pétard, popotin, train. Tomber sur le cul. Il en est resté… …   Encyclopédie Universelle

  • cul — ou cu (ku ; l l ne se prononce jamais, même devant une voyelle ou ku) s. m. 1°   Le derrière de l homme et des animaux. Il tomba sur son cul. Donner des coups de pied au cul. •   Chacune sur le cul au foyer s accroupit, RÉGNIER Sat. XI.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cul — CUL. s. mas. (l L ne se prononce point, et on la supprime quelquefois dans l écriture.) Le derrière, cette partie de l homme qui comprend les fesses et le fondement. Il tomba sur son cul, sur le cul. Il étoit assis sur son cul comme un singe.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cul — may refer to: Cambridge University Library City University London Cul de canard, down feathers of a duck Cul de sac, a short dead end street Cumberland, from its Chapman code Czech University of Life Sciences Prague Federal de Bachigualato… …   Wikipedia

  • cul — n. a contraction of {cul de sac}. Syn: cul de sac, deadend. [WordNet 1.5] || …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Cul — Le nom, rare, est porté dans la Somme. Peut être une déformation de Cool, Col, hypocoristiques flamands de Nicolas, mais un surnom péjoratif n est pas à exclure. Autre sens possible : toponyme désignant un fond de vallée. Variante : Lecul (80).… …   Noms de famille

  • çul — düşməx’: (Cəbrayıl, Mingəçevir, Salyan, Oğuz) yorulub əldən düşmək, taqətdən düşmək. – O qədir işdəmişəm ki, yap çul düşmüşəm (Cəbrayıl); – Gidif çul düşəllər öyə (Oğuz) …   Azərbaycan dilinin dialektoloji lüğəti

  • cul — Cul, Culus, Podex, Anus, ani. Cul de cheval, Espece de poisson, Vrtica rubra. Aucuns l appellent Roses, les autres Posteral, les autres Poussepie. Cul d asne apud Nortmannos. Cubaseau apud Burdegalenses, Espece de petit poisson gros comme une… …   Thresor de la langue françoyse

  • cul — cul, ă, adj. (reg.) aprig, iute. Trimis de blaurb, 06.03.2007. Sursa: DAR  cul, culi, s.m. (înv.) soldat; armată. Trimis de blaurb, 02.05.2006. Sursa: DAR …   Dicționar Român

  • Cul — (franz., spr. kü), der Hintere, Steiß. C. de Paris, satscher Steiß, Auspolsterung unter dem untern Teil des Rückens bei Damenkleidern, zuerst gebräuchlich in Frankreich während der zweiten Hälfte des 18. Jahrh. C. de lampe, in der… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.