rassis


rassis
n.m.
Masturbation :

Se taper un rassis.


Dictionnaire du Français argotique et populaire. . 2009.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rassis — rassis, ise [ rasi, iz ] adj. • plomb raci « durci » v. 1150; de rasseoir 1 ♦ (XIIIe) En parlant du pain, de pâtisseries, Qui n est plus frais, sans être encore dur. (REM. Le fém. rassise est inus., on dit rassie .) Du pain rassis. Une brioche,… …   Encyclopédie Universelle

  • rassis — rassis, ise (ra sî, si z ) part. passé de rasseoir. 1°   Assis de nouveau. Étant rassis. 2°   Pain rassis, pain qui n est plus tendre, ainsi dit parce qu il est, pour ainsi dire, rassis, cessant d être chaud et soulevé.    Mangeur de pain rassis …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rassis — Rassis, [rass]ise. adj. Il a les significations de son verbe. On appelle, Pain rassis, Du pain qui n est plus tendre. On dit fig. De sens rassis, pour dire, Avec connoissance, avec reflexion, sans estre troublé. Il a fait cela de sens rassis.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rassis — Rassis, Qui est posé et rassis, Sedatus, Temperans. Quand son courroux fut rassis et appaisé, Quum irae resedissent. Liu. Quum tumor animi resedisset. Cicero. Il se faut monstrer froid et rassis, sans se colerer, Exercenda aequabilitas. Budaeus.… …   Thresor de la langue françoyse

  • rassis — adj. (ep. du pain) : rassi, za, e (Albanais, Villards Thônes). E. : Rassir …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • être rassis — ● être rassis verbe passif En parlant du pain, d une pâtisserie, n être plus frais. Littéraire. Être réfléchi, pondéré : Un homme de sens rassis. En parlant d un sol, perdre les vides laissés après le labour par le passage répété d outils de… …   Encyclopédie Universelle

  • rassie — rassis, ise [ rasi, iz ] adj. • plomb raci « durci » v. 1150; de rasseoir 1 ♦ (XIIIe) En parlant du pain, de pâtisseries, Qui n est plus frais, sans être encore dur. (REM. Le fém. rassise est inus., on dit rassie .) Du pain rassis. Une brioche,… …   Encyclopédie Universelle

  • rassir — [ rasir ] v. <conjug. : 2> • attesté 1949; de rassis 1 ♦ V. intr. Devenir rassis. Ce pain commence à rassir. 2 ♦ V. pron. Le pain s est rassis. ● rassir verbe intransitif se rassir verbe pronominal (forme de rasseoir) Se dessécher, deven …   Encyclopédie Universelle

  • RASSEOIR — v. a. (Il se conjugue comme Asseoir. ) Asseoir de nouveau, replacer. Il faut rasseoir ce malade, cet enfant. Rasseoir une statue sur sa base. Rasseoir une pierre. Rasseoir un fer au pied d un cheval.   Il s emploie le plus souvent avec le pronom… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RASSEOIR — v. tr. Asseoir de nouveau. Il faut rasseoir ce malade, cet enfant. Rasseyez vous. Je m’étais levé, mais il me fit rasseoir. Il signifie aussi Replacer solidement. Ras seoir une statue sur sa base. Rasseoir un fer à cheval, Le rattacher solidement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.